Nemurineko par Hidari Jingoro (petit chat endormi sous les pivoines)

 

Une nouvelle saison arrive.

Nous avons bien couru cette année, avec les tournées (Liban, Japon, Italie etc..), la résidence artistique et le spectacle anniversaire.
Nous avons traversé une période assez intense, et je sais que cela a apporté des progressions à tout le monde !

Cette année aussi, ça va continuer, on aura décidément plein de défis.

Pour préparer les aventures à suivre, j’aimerais que l’on concentre nos efforts pour fortifier les bases.
Les formes ou les démonstrations sans les bases stables, sont évidemment ridicules.
Quand on avance vers l’extérieur ou vers le ciel, il faut encore creuser plus loin à l’intérieur ou s’enraciner dans la terre.

C’est mystérieux, mais, la stabilité comme l’arbre et la légèreté comme l’air, sont compatibles dans le corps du pratiquant.
Comment se lève-t-on ? Je cherche depuis toujours.
Comment se tient-on debout, ouvert pour l’espace ?
Etre debout, c’est déjà un dialogue avec l’univers, le principe de la nature, et c’est également la particularité des humains.
Effectivement, c’est l’essence de notre activité, de notre vie.
J’aimerais me poser cette question à nouveau avec l’Instrument entre les mains dans l’immédiat.
Ce dialogue va éclairer ce qu’on est, là, maintenant.

Bonne rentrée à tous!

Masato Matsuura